SEA SHEPERD pourchasse et intercepte les braconniers de la haute mer.

 

 a pris en chasse sur plus de 10 000 miles marins un bateau de pêche pirate qui figurait sur la liste d’INTERPOL parmi les bateaux les plus recherchés, jusqu’à ce que le bateau ne coule (acte peut être prémédité pour faire disparaître la preuve de l’acte de pêche illégale). Un autre bateau a été pris en chasse pendant 4 jours, capturé et condamné à une amende de 2 millions US$ pour pêche interdite dans l’aire protégée des Iles Phoenix. Les organisations The Black Fish et Environmental Justice Foundation ont aussi été mis à contribution pour être sûr que l’interpellation puisse être faite, mais heureusement nous pourrons bientôt compter sur des organisations de police dédiées, et non plus sur les groupes environnementalistes, pour faire ce travail.

Bateau de pêche pirate, pris en chasse par les bateaux de Sea Shepherd

(via NY Times/Sea Shepherd)

 

Lire l'article en entier (en anglais)

l'Aslaka vit durablement

Please reload

Featured Posts

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Recent Posts

April 12, 2016

Please reload

Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic
  • Facebook Social Icon