L'excès de CO2 intoxique les poissons et ça arrive beaucoup plus rapidement que prévu

 

 

Les chercheurs australiens de l’Université UNSW (University of New South Wales, SYDNEY) ont découvert que les concentrations de dioxyde de carbone pouvaient atteindre des niveaux suffisamment élevés dans l’eau de mer pour intoxiquer les poissons et les désorienter, des dizaines d’années avant ce que l’on avait anticipé jusque-là, impliquant de sérieuses menaces pour les pêcheries du monde entier.

 

L’étude UNSW, publié dans la revue NATURE est la 1ère analyse globale de l’impact des émissions croissantes de dioxyde de carbone à partir des énergies fossiles sur les variations naturelles de concentrations de dioxyde de carbone dans les océans.

 

“Nos résultats sont stupéfiants et ont des implications très lourdes pour les pêcheries et les écosystèmes marins à travers toute la planète. » a déclaré l’auteur principal Ben Mc NEIL, du centre de recherche sur le changement climatique de l’université UNSW:

 

« Les fortes concentrations de dioxyde de carbone peuvent intoxiquer les poissons, c’est un phénomène connu sous le nom d’hypercapnie. En gros, tout ce passe comme si les poissons étaient perdus dans la mer : le dioxyde de carbone affecte leurs systèmes nerveux et ils perdent leur orientation et leur capacité à retrouver leur chemin. Ils ne savent même plus où se trouvent leur prédateurs.

 

“Nous avons montré que si la pollution atmosphérique au dioxyde de carbone continue à augmenter, les poissons et autres créatures marines dans les zones à plus fortes concentrations en CO2 de l’océan austral, du pacifique et de l’atlantique nord connaîtront des épisodes d’hypercapnie au milieu de ce siècle, beaucoup plus tôt que ce qui avait été prédit jusque-là et avec beaucoup plus de dégâts que ce que l’on avait anticipé.

 

« En 2100, les créatures marines correspondant à plus de la moitié de la surface de nos océans souffriront d’hypercapnie. »

 

Cette étude a été signée par Dr Mc NEIL et Dr Tristan SASSE de l’école de Mathématiques et statistiques de l’Université UNSW.

 

L’hypercapnie océanique se produirait quand les concentrations atmosphériques de dioxyde de carbone dépasseront le seuil de 650 parties par million.

 

Les scientifiques ont utilisé une base de données globale des concentrations de dioxyde de carbone collectées pendant les 30 dernières années au cours d’une multitude de campagnes océanographiques.

 

“Nous avons ensuite mis au point une méthode numérique pour extraire les maxima et les minima mensuels naturels des concentrations de dioxyde de carbone à la surface des océans, basées  sur ces observations » a expliqué Dr SASSE.

 

« Ceci nous a permis de prédire pour la première fois que ces variations naturelles seront amplifiées jusqu’à 10 fois dans certaines régions océaniques avant la fin du siècle, si les concentrations de dioxyde de carbone continuent à progresser.

 

Pour accélérer la recherche dans cette voie importante, les scientifiques de l’UNSW ont aussi offerts des récompenses pour les autres chercheurs qui pourraient améliorer leurs travaux.

 

 

« Prédire le début du phénomène de l’hypercapnie est difficile, à cause d’un manque de mesures océaniques globales des concentrations en dioxyde de carbone. » a dit Dr Mc NEIL.

“Nous sommes en train de solliciter d’autres scientifiques qui ont des approches prédictives innovantes, pour appliquer leur propres modèles numériques sur les données que nous avons utilisées et pouvoir partager leur résultats finaux, et constater s’ils peuvent même aller au-delà de nos propres résultats. »

 

Référence de la publication:

University of New South Wales.

University of New South Wales. "Rising carbon dioxide emissions pose 'intoxication' threat to world's ocean fish." ScienceDaily. ScienceDaily, 20 January 2016. <www.sciencedaily.com/releases/2016/01/160120141525

 

Référence de l’article original:

Ben I. McNeil, Tristan P. Sasse. Future ocean hypercapnia driven by anthropogenic amplification of the natural CO2 cycle. Nature, 2016; 529 (7586): 383 DOI: 10.1038/nature16156

 

Please reload

Featured Posts

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Recent Posts

April 12, 2016

Please reload

Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic
  • Facebook Social Icon