L'Ile de MAN mise sur le bar, comme l'IRLANDE

14.12.2015

L’Ile de MAN (15 km de large, 40 km de long) est une dépendance de la Couronne Britannique de la mer d’Irlande, coincée entre l’Irlande à l’ouest et le royaume uni à l’Est.

Elle vient de consulter le public à propos du bar. La pêche professionnelle existe mais il n’est pas recensé de pêcheurs professionnels ciblant le bar dans les eaux mannoises. Par ailleurs, le chalut en bœuf (engin tracté par une paire de bateaux) n’est pas autorisé.

La pêche sportive a été identifiée comme l’un des 3 moteurs pour améliorer la fréquentation touristique de l’Ile.

Le but  recherché est de faire d’une pierre deux coups : protéger la ressource bar en danger et augmenter la réputation de l’Ile en matière de pêche sportive du bar.

Il s’agit donc de proposer de gros poissons abondants. Pour ce faire, il est envisagé de:

  1. réserver ce poisson à la seule pêche récréative et d’encadrer cette activité

  2. augmenter la taille minimale de capture actuellement de 43 cm et même de créer une double maille (« the slot size ») de façon à permettre aux poissons juvéniles de se reproduire et aux meilleurs géniteurs d’être épargnés.

  3. réduire le quota journalier autorisé pour chaque pêcheur de loisir de manière à limiter les prélèvements

La voisine l’IRLANDE  qui a pris ce virage en 1990 sert bien sûr de référence régionale : « la synthèse des Pêcheries Irlandaises Intérieures, publiées en août 2014 a conclu que continuer à gérer le bar comme une espèce strictement sportive est vital pour la conservation des stocks aussi bien que pour assurer les plus grands bénéfices à l’économie irlandaise. » peut-on lire dans la consultation publique de l’Ile de MAN.

Il est donc proposé :

  1. Interdiction totale de la pêche commerciale du bar dans les eaux territoriales mannoise (12 miles nautiques)

  2. Quota journalier pour la pêche récréative à 1 bar par jour avec autorisation du NO KILL ensuite dans la journée

  3. Taille minimale de capture du bar : TmC =50 cm.

  4. Taille maximale de capture du bar : TMC=60 cm.

  5. Obligation pour le bar conservé de l’emporter entier de l’estran, sans découpage aucun.

La 5ième mesure n’a d’autre but que rendre impossible le contournement du quota en dépeçant ou en consommant le poisson sur place.

La rédaction de la consultation respire le bon sens et d’un solide désir de communiquer avec le public, pêcheur ou non.

 

: une belle leçon de démocratie à l’anglaise, très éloignée de ce qui peut se faire chez nous (exemples récents : le chalutage sur ROCHEBONNE pendant les rassemblements des bars se préparant à la frai, la modification de Code de l’Environnement pour favoriser encore plus la pêche professionnelle en eaux douce).

Please reload

Featured Posts

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Recent Posts

April 12, 2016

Please reload

Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic
  • Facebook Social Icon