Le GUATEMALA va interdire les chaluts de fond, comme ses voisins.

13.12.2015

 

Au GUATEMALA, comme ailleurs, les chaluts de fond (redes des arrastre) sont responsables d’immenses dégâts. Ce sont surtout les chaluts à crevette les plus nombreux qui sont sur la sellette : ils détruisent les fonds et capturent énormément de poissons juvéniles qui seront jetés morts à l’eau, sans jamais s’être reproduits.

On estime que seulement 5 à 15% du contenu des poches de ces chaluts est commercialisé : tout le reste est détruit pour rien, notamment des tortues.

Tout l’écosystème est impacté et les petits pêcheurs artisanaux sont donc menacés. Plusieurs associations sont montées au créneau et exigent l’interdiction de ces méthodes, comme c’est déjà le cas en Argentine, Uruguay, Venezuela et Costa Rica.

Please reload

Featured Posts

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Recent Posts

April 12, 2016

Please reload

Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic
  • Facebook Social Icon