La page Facebook ASSOCIATION DE DÉFENSE DES RESSOURCES MARINES

 

 

La page Facebook STOP AUX MASSACRES DES BARS PAR LES SENNEURS a été créée le 19 septembre 2015 pour soutenir une pétition visant à refouler une technique de pêche illégale mais tolérée qui a pillé les baïnes landaises et girondines: il s'agit de la pêche au filet maillant encerclant qui se pratique au ras du bord et qui a été abondamment expliquée, illustrée et commentée.


Cette pétition s'est très rapidement transformée en une aventure à la fois médiatique, sociale et studieuse. Médiatique avec des relations avec la presse régionale, sociale avec la rencontre de nombreuses personnes impliquées dans la défense de l'environnement et studieuse parce qu'il a été à la fois naturel et obligatoire de se documenter de manière très approfondie sur des sujets à la fois nombreux et volumineux.


De cette affaire de braconnage toléré sur nos chères côtes landaises a découlé le constat que de nombreux autres problèmes existent un peu partout, à tous les niveaux d'échelle et que l'on ne pouvait pas en rester sur une seule affaire parmi tant d'autres. 


Nous avons donc rejoint l'Association de Défense des Ressources Marines, elle-même créée très récemment en mai 2017 par une poignée de chasseurs sous-marins atterrés d'assister à la brutale désertification de leurs anciens terrains de jeux, désormais vides comme des piscines chlorées.


En l'espace de 8 mois, l'ADRM a introduit plus de 15 recours administratifs et son bilan est déjà positif au terme de sa première année d'action en 2018 avec la décision de CARREFOUR de stopper définitivement la vente du saumon sauvage de l'Adour, le retrait d'un arrêté organisant la pêche au filet fixe sur l'estran de la Charente Maritime et une suite judiciaire à notre pétition initiale contre la pêche au filet maillant encerclant.  


C'est cette évolution de notre action plus vivante que jamais qui justifie tout naturellement que cette page Facebook devienne officiellement celle de l'ASSOCIATION DE DÉFENSE DES RESSOURCES MARINES, comme cela avait déjà été annoncé dans l'histoire de la page. 

  • Facebook Social Icon